2.4.17

Sortir dans les quartiers au Nord de Marseille

Eh oui on peut MEME sortir dans les quartiers au Nord de Marseille...et dans des lieux qui n’existent pas ailleurs dans Marseille !

LA Machine Pneumatique



je connais des gens qui viennent de Marseille centre pour découvrir ce lieu, et même d'Aubagne...

Ce soir dimanche 2 avril 2017, André Mainvielle





30.3.17

Port Autonome de Marseille: danger du démantèlement des navires

Jusqu'au 7 avril 2017, les citoyens, habitants du 16ème arrondissement de Marseille ou non, ont leur mot à écrire concernant la remise en route des formes 8, 9, 10 dans le Port Autonome de Marseille.

Retour de l'amiante ? de COV, de pollution sonores, de poussières...

Le Port Autonome peut-il encore une fois faire ce qu’il veut sans tenir compte du bien-être des citoyens ?



Voici la proposition d'intervention de l'association Cap au Nord auprès du commissaire enquêteur.
Vous pouvez participer à cette consultation:
Par mail à l'adresse : citoyen13@free.fr  (Complétez Nom ,date , signature)
OU
en rencontrant le commissaire enquêteur à la Délédation Générale de l'Urbanisme 40, Rue Fauchier 13002  Marseille

Dates des dernières permanences:
                                               Le 3 avril 2017 de 13H30 à 16H30
                                                                   Et
                                               Le 7 avril 2017  de 13H30 à 16h30

      Le 7 avril Date de clôture de l'enquête.

Lien vers tous le dossier de l'enquête. bravo à ceux qui font tout ce travail de veille et de débroussaillage

https://drive.google.com/drive/folders/0B3r6bFVHwL-8QW9JVWdCcEtNVzg?usp=sharing




CAP AU NORD Association

Marseille le 14/ 03/ 2017



Objet : Enquête publique pour exploitation des formes 8, 9, 10  GPMM par CNM SAS


Tout d’abord c’est une bonne nouvelle que la réparation navale retrouve son activité à Marseille…et la réouverture de la forme10 à Marseille  sans oublier la nécessité de recréer les formations d’ouvriers spécialisés et de BTS  en réparation Navale(au lycée technique de St Henri par exemple)
En se souvenant quand même des ravages de l’amiante parmi les employés de la société Terrin et des ses sous-traitants (SPAT)
Mais après l’effet de cette bonne surprise la réalité nous rattrape c’est pourquoi nous demandons :
Que la Société CNM relève le défi d’un développement industriel en étant un modèle du respect des normes d’exploitation de la réparation navale pour les ports de la Méditerranée (Sablage, Peintures, traitements des déchets, pollutions, bruits)
Pour les Formes 8,9, 10 les études d’impact prévoient  en plus leur utilisation pour le démantèlement de navires : Là ce seront des chantiers encore plus importants et contraignants en matière de pollutions, de détection de l’amiante, de découpe et du traitement des liquides et autres déchets ainsi que de bruits.
Au moins 4 pollutions  majeures sont à prendre en compte :
1.       L’amiante 
Si dans l’étude d’impact le CNM nous assure qu’il ne fera pas de chantier de désamiantage , les navires démantelés ne seront pas à priori  de la dernière génération .De l’amiante on en trouvera partout dans les superstructures jusqu’au fond des cales .Et la 2ème source de pollution de l’amiante après la construction ce sont «  les chantiers de casse »et du démontage des portions de structures et de leur découpage .
Vu les risques pour la santé de tous (personnels entreprise, agents du port, croisiéristes , riverains) nous demandons qui contrôlera au moment du démantèlement l’absence ou la présence d’amiante et arrêtera le chantier dans ce cas ? Qui va prendre le risque ?

2.       Les COV (composés organiques volatils) liés aux solvants peintures et colles : ces composés sont hautement toxiques : de l’irritation aux cancers en passant par les allergies et troubles respiratoires.
Nous regrettons que l’avis proposé n’aille pas dans le sens de la maitrise assurée des pollutions quand pour les COV (Composés Organiques Volatils) il est dit «  Les rejets de COV ne peuvent être maitrisés, soit pour des impossibilités techniques ou des coûts trop élevés. »
Cette explication radicale est toujours de mise pour ne pas changer les modes de productions.
Et de plus la  présentation du volume de pollution par COV   du flux de solvants  (27 tonnes…..pour un an) alors que cette activité sera concentrée sur une  SOIXANTAINE de jours  c’est à dire 450 Kg par jour pour les chantiers de peinture nous amène à douter sur les engagements pris par CNM de poursuivre leurs efforts pour maitriser l’impact de ses pollutions qu’ils minorent d’entrée dans l’enquête préalable par ce tour de passe-passe. La confiance dans les déclarations à venir du CNM est bien entamée, d’autant que dans l’étude d’impact ils oublient de signaler les activités alimentaires du port de Saumaty : criée aux poissons, usine à glace, restaurants et les nombreux restaurants accueillant le public à Mourepiane.

3.       Les poussières : le sablage des coques des navires va générer de nombreuses  poussières dont celles issues des peintures sous marines hautement toxiques. Le CNM prévoit l’utilisation d’un robot à eau sous pression, mais ce dispositif n’est qu’au stade expérimental dans l’entreprise.
4.       Le bruit : les opérations de sablage, de déconstruction et de manipulations diverses de ferrailles et de masses métalliques vont générer une pollution sonore insupportable, qui se rajoutera aux bruits existants de l’activité du port (conteneurs, compresseurs, engins de manutention…)
5.       Les résidus et déchets divers : le dossier de CNM prévoit également une activité de traitement des déchets sans autre précision qui laisse augurer des problèmes supplémentaires à ceux décrits.
6.       Les eaux pluviales :
Nous apprenons par cette étude que les eaux pluviales de voiries du GPMM sont l’objet de rejet à la mer sans traitement rendant la qualité des eaux du bassin portuaire  mauvaises ainsi que chimiquement .Un nouveau chantier en perspective du GPMM pour améliorer son impact sur l’environnement.

Rappelons que Air PACA chiffre la contribution des fumées des navires à la pollution aérienne de Marseille à 10 à 20 % , ce qui est énorme pour une seule source de pollution.



Pour maitriser la pollution aérienne CNM déclare que des mesures de protections sont trop onéreuses ou techniquement trop compliquées à mettre en oeuvre : c’est inacceptable pour les populations alors que sur les formes du radoub d’Arenc les sociétés d’entretien des yachts de luxe ont réalisé les aménagements conséquents : dock couvert et cocons sous toiles ventilés avec filtres.
Ne pas prévoir de protection pour ces pollutions hautement toxiques c’est organiser l’empoisonnement des habitants des quartiers riverains : l’Estaque , Mourepiane, St André, ruisseau Mirabeau ,la calade, Bernabo et des élèves du Lycée technique de St Henri, du collège Arthur Rimbaud et du lycée Nord .
Nous réclamons la mise en œuvre de protections contre ces pollutions à venir et des protections anti bruit efficaces (par exemple des murs…)
La déconstruction de navires  n’a certainement pas sa place en plein milieu urbain subissant plus de 100 jours par an de mistral ou de vent d’est.

Pour toutes ces raisons nous demandons que le dossier soit revu de façon à améliorer le projet dans sa partie conséquences sur l ’environnement , le bien être et  la santé des habitants .

Marseille le :
NOM :                   

Adresse :

 

22.1.17

Croisières en bateau au départ de Marseille: La pollution en souvenir pour les habitants

Thalassa vendredi 20 janvier 2017 a réalisé un sujet intéressant sur les croisières en bateau.
Voir le reportage ici



Une façon de voyager de plus en plus en vogue car elle permet
  • de ne pas avoir à ranger ses affaires à chaque changement de destination
  • de ne pas avoir à marcher pour avoir un aperçu d'une destination (on ne peut pas dire visiter réellement car cela se fait souvent au pas de course)
  • d'avoir le confort (à priori) d'un hôtel ********** alors que l'on bouge comme avec un car de tourisme
  • et les tarifs sont de plus en plus abordables.
Marseille en a fait son axe de développement, plutôt que de choisir le bonheur de ses citoyens, elle accueille les bateaux, les touristes qui osent descendre (car il y en a qui ont peur et ne mettent pas le pied dans la ville de Marseille) et leur fait des tas de centres commerciaux qui regroupent toutes les enseignes qu'ils connaissent déjà (comme aux Terrasses du Port, proches du MUCEM etc...)

Ce qu'on se garde bien de dire aux touristes dans un premier temps c'est qu'il ne faut pas qu'ils comptent accéder à pieds au centre de Marseille depuis leur terminal....
Le nombre de touristes croisiéristes que je croise chaque semaine en train de s'aventurer à pieds sur l'autoroute A55 sans réaliser qu'ils sont en train d'aller sur une autoroute .

Ou alors les touristes qui arrivent du centre ville en bus normal, avec les autochtones, mais qui se retrouvent abandonnés au pied d'un escalier en plein air, perdu au milieu de nul part...

Ce que l'on ne dit pas ensuite aux croisiéristes et qu' a dévoilé Thalassa, c'est que les gens paient des croisières pour en fait se retrouver sur un bateau en plein air, avec une pollution plus importante qu'en plein centre ville de Marseille.

Payer pour se rendre malade en croisière !!!! Il faut le faire.

En même temps ces gens là choisissent, alors que nous, les habitants situés en bord de mer, dans les quartiers au Nord bien sûr pas au Sud, nous n'avons pas choisi de nous retrouver avec des cancers dus à la pollution des fumées des bateaux.

3.9.16

Mourepiane, quartier star de Marseille Nord

Mourepiane

Un quartier qui était encore très très méconnu en 2005 lorsque nous sommes venus habiter ici.
C'est en constatant ce fait, en lisant toujours l'appellation de "hauts de l'Estaque" que j'avais décidé de faire ce blog.

  • Faire connaître ce quartier, le valoriser parce qu'il s'y passe de belles choses
  • Montrer également une image positive des quartiers situés au Nord de Marseille.
Depuis de nombreuses choses ont changé...
  • des restaurants de midi ont ouvert juste en bas de notre quartier, pour les déjeuners des salariés de la ZA de Saumaty, 
  • des habitants proposent désormais des visites différentes, de proximité pour faire découvrir le patrimoine riche qui existe ici mais qui est souvent laissé à l'abandon par la Mairie Centrale...
  • le syndicat des initiatives a aussi été lancé en grande partie par des habitants de Mouepiane, même s'il se situe à l'Estaque...ce quartier mondialement connu qui n'a même pas de centre d'information touristique !!!!
  • le centre seul aéré parental de France qui est désormais juste en bas à Saint Henri...

On essaie encore de nous fourguer les conteneurs, les installations polluantes et dangereuses (le Port Autonome fait ce qu'il veut), des trains de marchandises avec le Terminale Combiné de Mourepiane qui va coûter une fortune en argent public pour ???? l'écologie nous dit-on ??? Avec des centaines de camions qui vont passer en plein quartier habité, là où il n'y a même pas des trottoirs suffisamment sécurisés pour qu'une personne avec une poussette puisse marcher de Mourepiane à l'Estaque.

Bref...
Mourepiane est passé aujourd'hui à la TV via des visites guidées réalisées par des habitants du quartier (cf émission TCF - Tout Compte Fait du 3/09/16 à revoir ici)




Notre quartier est aussi le berceau d'un médaillé d'or des JO de 2016: Denis Gargaud-Chanut, champion de canoë monoplace.
C'est ce samedi 3 septembre 2016 que ses anciens camarades d'enfance, son quartier organisent une fête en son honneur, au sein des murs de l'ancienne école qui l'a vu grandir.



Voir son profil ici
http://www.lamarseillaise.fr/sports/autres-sports/51335-une-passion-chevillee-au-corps



15.8.16

Terminal de transport combiné Marseille Mourepiane - La Fabrique du Monstre



En février 2016, une réunion en Mairie de Secteur durant laquelle avait été débattu le projet TTCM suite à l'enquête publique, en toute démocratie avec les CIQ, Cap au Nord, le syndicat des dockers et les élus de toutes tendances, tous nos élus avaient voté contre ce projet à l'unanimité.

Quelques jours après en lisant le journal,quelle surprise !!!
Le commissaire enquêteur honnête et consciencieux qui a fait son travail au lieu de lécher les bottes du Port, a été remercié. 
Le Port avait saisi le tribunal administratif qui a ordonné aussi sec la radiation de ce commissaire enquêteur trop indépendant, à la demande du président du conseil de surveillance du Port.

Parlons-en de ce personnage !!!!!! cet espèce de robot Terminator à la botte d'un tas d'actionnaires dont le but n'est pas principalement le développement du Port ( le terminal du Havre dans le même cas à déposé le bilan), mais de déplacer la Gare du Canet afin de libérer des terrains pour satisfaire des lobbys foncier ( pensez donc...2 millions de m2 quelle aubaine!!!!!!!!) qui ne profiterons hélas qu'à très faible pourcentage aux populations existantes .
Ce monsieur peut se satisfaire d'avoir bafoué la démocratie après s'être moqué des habitants qu'il n'a jamais eu le courage d'affronter lors des diverses réunions.


ces pratiques sont largement expliquées dans le livre "La Fabrique du Monstre" de Philippe Pujol. A lire absolument pour mieux comprendre comment les élus ici se moquent des citoyens et comment chaque vote, indépendant, est primordial.

Ne baissons pas les bras
C

28.5.16

Fête du Vélo Marseille 2016: 5 juin Cap au Nord !

2016: 11ème Fête du Vélo à Marseille
gratuite, festive, populaire et métropolitaine.

Cette année, pour sa 11ème année, mais surtout pour les 20 ans du collectif qui l'a créé, la FÊTE DU VELO MARSEILLAISE connaît des changements notoires !

Mais le fond reste le même : le temps des convergences mènera pour 10h au palais du Pharo d'où partira la grande parade pour marquer de la présence des vélos les rues de la ville.

La foule se dirigera ensuite vers le Parc François Billoux Marseille 246 Rue de Lyon 15è, afin de profiter de ce lieu ombragé pour fêter le vélo avec des jeux et des démonstrations ainsi que de nombreux stands pour se restaurer, se divertir et s'amuser.

Toutes les infos ici


Vous qui allez venir à vélo dans ces quartiers, profitez-en pour découvrir toutes nos pépites et voir que Le Nord n'est pas ce que les médias disent:

  • Le seul cinéma d'art et d'essai de Marseille: l'Alhambra avec une programmation spécifique enfants
  • Un petit bar de quartier très collaboratif: Le Régali
  • Une ancienne carrière devenue lieu de spectacles, bals: la Déviation
  • L'une des 2 écoles Freinet de Marseille: les Fabrettes
  • Le seul centre aéré parental de France, voire d'Europe: Enfantaisies
  • Les balades d’Hôtel du Nord
Eh oui, Marseille au Nord c'est plein de pépites...

Éventuellement vous pourrez même rentrer en navette maritime (s'ils acceptent les vélos ???)

26.4.16

Estaque Marseille Nord: Adopte une plante - bourse aux semis 30 avril 2016

BOURSE D'ECHANGES SEMIS ET PLANTES

Le SAMEDI 30 avril 2016              
de 10h à 16h

Apportez vos variétés de graines, semis, plants, pots, jardinières et échanger les contre d'autres !

Venez participer aux ateliers de construction de jardinières en palettes, de découverte de la permaculture, ...

VENEZ ADOPTER UNE PLANTE  ET FLEURIR LES RUES !

Journée organisée avec l'atelier jardin « Ma rue en fleurs » de la MMA Estaque Gare et les élèves du Groupe scolaire Estaque Gare ( 43 bd Fenouil )

L'atelier "Ma rue en fleurs" de la MMA Estaque Gare est un projet à l'initiative d'habitant-te-s du 16ème arrondissement qui propose de partager des moments conviviaux autour du jardinage et de fleurir les rues du quartier de l’Estaque et alentours. 

Des animations avec des parents d’élèves, des enseignants et des partenaires du collectif Ma Rue en Fleurs liées à cette thématique seront proposées durant la journée (décoration de pots, construction de bacs en palettes, etc.).                                                                                            
RDV dans la cour de l’école à partir de 10h avec la possibilité de se restaurer sur place.


Toutes les infos sur: http://maruenfleurs.wordpress.com et http://www.facebook.com/maruenfleurs